Le prévenu a ensuite lui-même appelé la police

Marc (prénom d’emprunt),né en 1985, ne s’explique toujours pas ce qui lui est passé par la tête le 29 novembre 2018. Après avoir consommé de l’alcool et des médicaments, il a tenté d’étrangler sa mère. Il est aujourd’hui inculpé de tentative de meurtre.

« J’avais perdu le contrôle de ma vie à cette période. Je n’aurais pas dû m’en prendre à elle. » Après une altercation verbale avec son père, le prévenu s’en est pris physiquement à sa mère : il a soulevé celle-ci de son fauteuil avant de lui verser une bière sur la tête et de se mettre à genoux sur elle en tentant de l’étrangler. C’est grâce à l’intervention de son père qu’il a lâché celle-ci, avant de donner un coup de poing dans une vitre, de fondre en larmes et d’appeler lui-même la police.

« Je me suis toujours bien entendu avec maman, je ne sais pas pourquoi j’ai fait cela. » Aujourd’hui abstinent, le prévenu est paraît-il très impliqué dans son suivi psychologique.

Le tribunal rendra un jugement relatif à la réalisation d’une expertise mentale le 28 novembre.