Namur

Celle-ci est aujourd’hui décédée, son administrateur a dénoncé la situation.

Carine et Freddy (prénoms d’emprunt), des pensionnés de Sombreffe, étaient accusés d’avoir détourné une somme de 10 000 euros au préjudice de Marianne (prénom d’emprunt), la maman de Freddy, aujourd’hui décédée.

" Ma belle-mère est venue vivre avec nous ", explique Carine. "Pour les finances, nous faisions pot commun. J’avais sa carte de banque, elle était au courant, et je prélevais ce qui était nécessaire. Cela a duré une dizaine d’années."

En 2012, Marianne entre en maison de repos. Et le couple aurait continué à prélever mensuellement des sommes sur le compte de la vieille dame… alors que le home n’était pas toujours payé en temps et en heure. " Ma belle-mère n’a jamais manqué de rien ", précise Carine. Marianne est décédée en juin dernier à l’âge de 88 ans. C’est son administrateur, interpellé par les prélèvements suspects effectués par le couple, qui a averti la justice. Il estime qu’une somme de 10 000 euros a ainsi été détournée. " Je ne suis au courant de rien, c’est toujours ma femme qui a géré les comptes ", confie Freddy.

Ce vendredi, le tribunal a accordé la suspension simple du prononcé de la condamnation aux deux prévenus.