Namur

Ils comparaîtront lundi après-midi et mardi matin devant la chambre du conseil de Namur.

L'enquête quant à l'agression de Michaël Roberty, 38 ans, tabassé à mort au bal aux lampions de Rochefort le week-end dernier, progresse. Ce vendredi, nous avons appris que deux suspects supplémentaires ont été interpellés et placés sous mandat d'arrêt. Ils comparaîtront lundi après-midi et mardi matin devant la chambre du conseil de Namur. Le troisième suspect, un homme né en 1987 originaire de la région rochefortoise, a quant à lui comparu ce vendredi devant la chambre du conseil de Namur qui devait prolonger, ou non, sa détention préventive. Le résultat de l'ordonnance ne sera connu que ce lundi matin.

Le décès de Michaël Roberty a par ailleurs été confirmé ce vendredi par sa famille et le parquet de Namur. Le chef d'inculpation des suspects va évoluer. De coups et blessures ayant entraîné une incapacité de plus de quatre mois, il passera en coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner. « Il faudra néanmoins s'assurer dans le cadre de l'enquête que les coups n'ont pas été donnés pour le tuer. On a, en tout cas, pas d'élément qui va en ce sens », a précisé le procureur du Roi de Namur Vincent Macq.