Un prévenu accusé d'attentat à la pudeur sur sa belle-fille, âgée de moins de 15 ans au moment des faits et de détention d'image pédopornographiques a comparu jeudi devant le tribunal correctionnel de Namur. Les faits se sont déroulés à Andenne entre le 1er avril et le 30 mai 2015.
 Le prévenu aurait à plusieurs reprises touché la poitrine de la jeune fille, chose qu'il regrette aujourd'hui. Aujourd'hui, il fois une thérapeute une fois par mois. Le parquet requiert une peine de 18 mois assortie d'un sursis probatoire. L'avocat du prévenu plaide la suspension du prononcé de la condamnation.
 Jugement le 26 novembre.