A côté des primes uniques annoncées ce 2 avril pour soutenir les commerces en grande difficulté, la Ville de Namur rappelle que des appels à projets pour relancer l' économie namuroise sont bien toujours en cours et les premières candidatures sont attendues pour ce 1er mai 2021.

Depuis mars et dans les cadre du plan de relance namurois, commerçant·e·s , entrepreneur·euse·s, indépendant·e·s ou artisan·e·s namurois·e·s ont la possibilité de déposer leur candidature dans le cadre de deux appels à projets, « Je commerce à Namur » et « Pulsa(c)tion ». Les premières demandes sont à transmettre pour le 1er mai 2021. Une deuxième date est déjà annoncée pour introduire les dossiers, celle du 1er septembre 2021. Un troisième outil est aussi mis en place : l’occupation de deux cellules commerciales disponibles à l’Hôtel de Ville rue de Fer à loyer modéré. Les différentes candidatures sont à remettre à la Cellule Attractivité urbaine et Dynamique commerciale de la Ville de Namur (attractivite@ville.namur.be).

Pour Stéphanie Scailquin, Echevine de l’Attractivité urbaine, "ce plan de relance se construit avec entre autre trois outils et mille possibilités pour dynamiser Namur dans un esprit de relance. Nous souhaitons que chacun·e se saisisse de cette opportunité unique en 2021 de booster son entreprise et notre attractivité urbaine. Plusieurs dossiers ont déjà été introduits. La dynamique est positive et encourageante", poursuit-elle.

Les primes vont de 2.500 euros à 11.500 euros, des aides encore plus utiles avec ce troisième confinement mis en place depuis ce samedi 27 mars 2021. "Différents facteurs interviennent : votre lieu d’installation, projet collectif ou individuel, l’impact socio-environnemental, l’originalité du projet,… l’ensemble des règlements et critères sont à retrouver sur le site de la Ville de Namur. Mais je rassure, les bonnes idées aussi simples soient-elles sont les bienvenues et ce sur l’ensemble du territoire. D’Erpent à Flawinne, de Temploux à Salzinnes ou de Malonne à Gelbressée en passant par nos galerie commerciales et par le centre Jambes, commerces, entreprises, ateliesr ont leur place à Namur et on souhaite véritablement créer un cadre propice au développement d’initiatives commerciales et entrepreneuriales stimulantes. Ce demi -million investit par ces primes en sont la preuve", conclut Stéphanie Scailquin.

Appels à projets et règlements à retrouver sur https://www.namur.be/fr/actualite/appels-a-projets-commerce