Que faire si vous souhaitez des informations sur le projet d’agrandissement et de restauration de la maison communale de Gimnée dressé par l’architecte Léon Suys en 1868, le projet de construction d’une école de filles à Dorinne en 1878, la restauration de l'église d’Achêne en 1916, la démolition de l'hôtel de ville d’Auvelais en 1921, l'aménagement de la ferme dite « des Pauvres » à Rochefort en 1928, le déplacement de pierres tombales à Bonneville en 1932, l'analyse chimique et bactériologique de l'eau alimentaire de l'école des garçons à Chevetogne en 1932, la restauration de l'hôtel de ville de Ciney incendié par les Allemands en 1944, l’agrandissement du cimetière d’Agimont en 1946, le presbytère de Vencimont aujourd’hui disparu, etc ?

Les Archives de l’État à Namur conservent plus d’une centaine de mètres linéaires de dossiers et plus de 4.600 plans relatifs aux édifices publics namurois au sein des fonds d’archives provinciaux. Grâce au travail de l’archiviste Julie Godinas et de ses collègues, ces archives relatives aux bâtiments scolaires, aux édifices de culte, etc. de la province de Namur sont accessibles au public. Ces derniers mois, ces archives ont été conditionnées et classées. L’archiviste Julie Godinas a réalisé plusieurs inventaires destinés à faciliter les recherches au sein de ces archives. Ces archives constituent une source extrêmement riche pour l’étude de l’histoire locale, de l’histoire de l’instruction publique, de l’architecture scolaire et de l’hygiène mais aussi pour l’étude de l’architecture religieuse dans le Namurois.

Située au Boulevard Cauchy n°41, la salle de lecture des Archives de l’État à Namur est ouverte au public du mardi au vendredi, de 9h à 16h30 sur rendez-vous.

https://www.arch.be/