L’accusé devra répondre d’assassinat, de viol et de séquestration sur la personne de Wivinne Marion. Cette dernière, âgée de 42 ans au moment des faits et pédiatre au CHR, a croisé la route de Xavier Van Dam le 1er novembre 2018 à Boninne. Elle effectuait son jogging. Van Dam a été surpris en train de jeter sa voiture dans la Sambre, le véhicule contenait le corps de la victime.

Depuis le début de l’enquête, Van Dam, qui sera défendu par Mes Toussaint, Closson et Devaux, évoque un trou noir qu’il situe au moment des faits. La famille de la victime sera défendue par Me Preumont. Les débats seront présidés par Olivier Warnon, Audrey Seminara sera l’avocat général du procès.