Une quinzaine de naissances ont eu lieu depuis le début du mois d'avril, notamment sur les sites de l'UCM et du BEP Environnement

On assiste à un véritable baby-boom Baby boom chez Sheep Solution. Une quinzine d'agneaux sont venus agrandir le troupeau depuis le début des naissances début avril, notamment sur le site de l'UCM et sur deux sites du BEP Environnement: 4 agneaux sont nés sur le site d’eco-pâturage de Malvoisin (Gedinne) et 1 sur le site de Morialmé (Florennes). Et ce n'est pas fini!

© Sheep Solution

"Depuis 2019, BEP Environnement travaille avec la jeune société namuroise Sheep Solution pour assurer l’entretien de la végétation herbeuse qui couvre le dôme de l’ancien Centre d’Enfouissement Technique à Malvoisin. L’emploi de moutons pour cet usage avait été testé dès 2017 lors d’une expérience sur le site de Morialmé. Avec succès : BEP Environnement a décidé l’année suivante d’étendre l’expérience à Malvoisin, convaincu de l’intérêt environnemental de cette alternative au fauchage mécanique", précise la branche Environnement du Bureau économique de la province de Namur.

© Sheep Solution

La race de mouton présents sur le site de Malvoisin est le mouton d’Ouessant. Il s’agit d’une race de petite taille, très rustique, qui résiste très bien au froid et peut donc rester sur site toute l’année. Des abris ont été installés sur les sites, ainsi que des abreuvoirs. L’équipe de Sheep Solution passe régulièrement s’assurer que les animaux se portent bien. Ces naissances sont les premières d’une série pour l’entreprise namuroise : on s’attend à d’autres naissances d’ici le mois de juin.

© Sheep Solution

À l’UCM, le premier petit du couple de moutons qui est présent depuis presque un an compte sur les collaborateurs de l’entreprise afin de lui trouver un nom sympa.

Sheep Solution, c'est une jeune société de la province de Namur qui a le vent en poupe. Elle s'adresse aux entreprises, communes et collectivités en "louant" des chèvres et moutons de race rustique pour tondre leurs espaces verts.

© Sheep Solution

Sheep Solution, c'est l’histoire de deux copines qui ne voulaient plus entretenir leurs espaces verts de manière classique. Renseignements pris auprès d’éleveurs et de professionnels, elles se rendent compte que l’écopâturage est peu utilisé en Belgique. En novembre 2018, Céline et Amélie troquent talons et robes contre salopettes et bottes. Elles se lancent dans un projet fou : Sheep Solution ou le retour à la nature dans leur métier d’éleveuse mais aussi une manière alternative, durable et écologique d’entretiens des espaces verts.

© Sheep Solution

"L'écopâturage est une pratique ancestrale consistant à faire pâturer des animaux sur un espace vert. Il peut aussi aussi être nommé tonte écologique ou écopastoralisme. Un nombre réduit d’animaux sur les surfaces. Celui-ci est calculé en fonction de la superficie de votre terrain, type d’animaux, végétation, nature du sol et objectif visé en terme d’entretien. Un nombre d’animaux adapté à ces critères permet aux plantes d’accomplir leur cycle de vie et à la biodiversité de s’accomplir pleinement", décrivent celles qui n'utilisent aucun herbicide sélectif ou insecticide sur les pâtures, tant par respect du milieu naturel que de la santé des animaux.

© Sheep Solution