Namur

Par contre, le nombre d’accidents est en hausse d'après les chiffres de la sécurité routière en 2018

Selon le dernier baromètre de la sécurité routière de l’institut Vias, le nombre de tués sur les routes namuroises a fortement baissé en 2018 (de 58 à 46). Après une très mauvaise année 2017, la province revient ainsi au niveau de 2016. Par contre, le nombre d’accidents a augmenté de 5%. C’est la hausse la plus importante en Wallonie. Elle est plus conséquente encore pour les accidents avec une camionnette : +20%. Au niveau national, le nombre de tués a baissé de 7%, alors que le nombre d’accidents augmentait légèrement (+1%).

© Vias

En 2018, le nombre de tués sur les routes namuroises a baissé de 58 à 46. Après deux augmentations consécutives, il repart donc à la baisse. C’est surtout pour les occupants de voiture que la diminution est la plus nette (de 41 à 27 tués). Par contre, le nombre d’accidents avec tués ou blessés a augmenté de 5% (de 1544 à 1621). C’est la hausse le plus importante de Wallonie. La tendance la plus préoccupante concerne le nombre d’accidents avec une camionnette : +20%.

© Vias

Au niveau national, le nombre de tués sur place a chuté de 7% en 2018 par rapport à 2017 (soit 440 tués sur place contre 475). C’est la première fois que l’on comptabilise aussi peu de tués dans la circulation en Belgique. C’est presque 2 fois moins qu’il y a 10 ans (847 tués) !

En Wallonie, le nombre de tués a diminué partout, en particulier dans les provinces de Namur (-12 tués) et de Liège (-11 tués). Les provinces de Hainaut, Liège et Luxembourg atteignent un niveau plancher. Pour ce qui est du nombre d’accidents, il est en hausse dans toutes les provinces sauf à Liège (-7%) et dans le Brabant wallon (-1,5%) où il atteint un record à la baisse.

Après deux hausses consécutives, le nombre de tués sur les routes namuroises est reparti à la baisse. Le nombre d’accidents corporels est, quant à lui, en hausse. Cela signifie que les accidents ont été moins graves. Une tendance spécifique à Namur est l’augmentation du nombre d’accidents impliquant une camionnette.