Les organisateurs de Namur en Mai vont lancer un nouveau rendez-vous culturel cet été sur les hauteurs de la Citadelle. L’occasion de redécouvrir le site au travers une promenade encadrée, entrecoupée de haltes pour assister à des concerts des spectacles de rue. "L’objectif est évidemment de permettre à la culture d’exister à nouveau mais aussi de mettre en valeur notre territoire et notre patrimoine", précise Samuel Chappel, directeur fondateur de Pastoo, à l’origine du projet. "On propose en quelque sorte à notre public d’être un touriste dans son propre pays et de se rendre compte de ses richesses. Des guides et des comédiens raconteront des anecdotes tout au long d’un parcours de trois ou quatre kilomètres. Il y a aura quatre ou cinq arrêts pour découvrir des spectacles et de nouvelles formes artisti ques. Le programme ne sera pas nécessairement dévoilé, nous voulons être dans une dynamique de surprises, de partage d’émotions et de lâcher prise."

Explorarium se calque sur l’initiative prise l’été dernier pour faire vivre d’une autre manière le festival LaSemo dans le parc d’Enghien. Une édition réinventée qui avait cartonné. "Sur trois jours, et d’heure en heure, nous avions organisé 24 balades par groupe de 250 personnes. On a donc prouvé être capable d’encadrer 6.000 personnes en toute sécurité et en respectant les normes sanitaires imposées." Pour l’instant, la jauge est limitée à 50 personnes. Raison pour laquelle le projet, initialement prévu pour les vacances de Pâques, est reporté de quelques mois.

"On veut toucher un maximum de gens, cela n’aurait pas de sens de le faire dans deux semaines. Il faut que cela puisse être un moment convivial au cours duquel on peut goûter des produits locaux et s’arrêter tranquillement pour boire une bière. Début mai, nous serons à Woluwe. D’autres lieux sont prévus, c’est encore en discussion. Cette balade coûtera 29 euros, ce qui me paraît correct pour une activité de trois ou quatre heures mais l’idée est de proposer des pass pour visiter des villes qu’on ne connaît pas spécialement et soutenir par la même occasion différents secteurs d’activité."

Crowdfunding pour une scène de concert réservée aux jeunes compagnies namuroises.

En plus d’une programmation d’artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Explorarium aimerait ajouter lors de l’événement une scène de concert réservée aux jeunes compagnies namuroises. Pour leur permettre de retrouve leur public, après cette trop longue crise qui a aggravé leur situation précaire en les rendant invisibles. Les fonds couvriront les frais liés à la création de cet espace: scénographie, logistique, son et lumière, la rémunération des employés, des régisseurs, des artistes. « Nous aimerions récolter 6.500 euros et à deux semaines de l’échéance de ce crowdfunding, 80% de l’objectif est atteint », précise Samuel Chappel. « Les donateurs recevront des contreparties en fonction de la somme versée. Cela va de l’affiche de l’événement à différents packs. »

Grégory Piérard