Ils ont enfermé les clients et le patron du café et les ont fait se coucher au sol avant de les frapper. La scène a été filmée.

Thomas et Mathieu (prénoms d'emprunt) ont littéralement disjoncté ce soir du 24 novembre 2018. Après une journée passée à boire dans différents endroits, ils terminent la soirée dans un café de Mettet. On propose alors de la cocaïne à Mathieu et il en consomme 3 boulettes. Survolté, il se met alors à frapper un client. "Il lui mettait des gifles comme si il jouait au tennis, la victime tombait, il la relevait et continuait à la frapper", peut-on lire dans le dossier. Il enchaîne ensuite en menaçant les 5 personnes présentes : il les fait se coucher au sol, verrouille la porte et vole le contenu de la caisse. Ceci, avant de quitter les lieux et de dérober une BMW. Le rôle de Thomas reste obscur : si pour son avocat, il a tenté de calmer les choses, pour le parquet, il est tout aussi fautif que son ami. Thomas affirme avoir un trou noir, ce qui est plutôt mal perçu par le ministère public.

Lors de l'audience de vendredi dernier, le parquet réclamait une peine de prison de 2 ans pour le premier prévenu et de 3 ans pour celui qui était concerné par le vol de voiture, sans, dans son cas, s’opposer à un éventuel sursis vu ses aveux et sa collaboration à l’enquête.

Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé vendredi des peines de travail de 180 et 200 heures à l’encontre des deux prévenus.