Le mois d’août ensoleillé a rattrapé un mois de juillet pourri qui a plombé la saison

Dans l’ensemble, le mois de juillet pourri a été rattrapé par le mois d’août clément. Les gros événements aoûtiens tels que les Nuits du Buley à Namur, les régates de baignoires de Dinant ou encore le Tour de France, le spectacle son et lumière à la citadelle fresque historique reposant sur la technique du vidéo mapping, qui permet d’animer visuellement des édifices (42.000 spectateurs), ont drainé du public en masse.

L’échevin Arnaud Gavroy se réjouit du nombre de visiteurs sur l’éperon rocheux : depuis le début de l’année, 31.822 visiteurs ont été comptabilisés sur le site.

“Le bilan touristique de la citadelle de Namur pour l’année 2012 sera aussi bon qu’en 2011. Au 26 août, la citadelle totalise autant de visiteurs que l’année passée fin août.” Le citadel pass (souterrains + strate médiévale + petit train) convainc 30 % des visiteurs.

“La visite des souterrains n’a pas souffert du mauvais temps de juillet”, souligne Arnaud Gavroy. “C’est une attraction qui plaît quand il pleut comme lorsqu’il fait chaud. La Citad’In, la navette qui permet de relier le centre-ville à la citadelle, est en augmentation de fréquentation par rapport à 2011”, note également Arnaud Gavroy.

Même si elle ne suscite pas un engouement fulgurant : “Au 26 août, 3.722 personnes l’ont empruntée, contre 2.884 en 2011. En août, elle enregistre tout de même une moyenne de 60 personnes par jour”.

Majoritairement belges (71 %), les visiteurs de la citadelle viennent aussi de France (8 %) et des Pays-Bas (6 %). Deux marchés décevants à travailler en matière de promotion, relève Arnaud Gavroy : l’Allemagne (1 %) et l’Angleterre (2 %).

À Namur, les centres infos accusent une légère augmentation par rapport à 2011 malgré la météo. Les visiteurs nous viennent de Wallonie (35 %), de Flandre (18 %), France (10 %), Pays-Bas (9 %), Bruxelles (5 %), d’ailleurs en Europe (5-6 %) et des USA et pays asiatiques (4 %).

Si les activités en extérieur comme les croisières sur la Meuse, ont souffert en juillet, la tendance s’est inversée en août : le domaine de Chevetogne a cartonné en août. Les grottes de Han aussi à la faveur de nouveaux produits touristiques.



© La Dernière Heure 2012