Namur

Le bourgmestre avait dû la fermer d'urgence il y a 11 mois en raison de problèmes d'étanchéité

L'échevin des sports et des loisirs est fier de l'annoncer: la piscine de Biesme, fermée depuis fin septembre, rouvre ses portes au public ce lundi après-midi après près d'un an de fermeture.

Lorsque le bourgmestre avait dû prendre la décision précipité de fermer le bassin de natation à la veille des élections communales, on avait craint un problème de stabilité. Mais le rapport de d’IGRETEC (Intercommunale pour la Gestion et la Réalisation d’Études Techniques et Économiques) était rassurant: les problèmes éatient dûs à un défaut d'étanchéité du béton.

"Ces infiltrations sont en partie venues des goulottes de débordement, de joints de dilatation devenus poreux, et à quelques endroits en contact direct avec ces débordements", explique Aurélien Laffineur.

En début d'année, la commune annonçait qu'elle pouvait effectuer les réparations des dégâts liés aux infiltrations pour un montant de 35.000 euros et qu'elle espérait rouvrir pour le printemps. L'ardoise a finalement grimpé à 60.000 euros et le délai s'est prolongé, mais ce ne sont pas les 120.000 usagers annuels de la piscine qui vont se plaindre.

Ils devront cependant s'habituer à la disparition du tobbogan. Mais la commune promet une eau à 28 degrés dans laquelle il fera bon plonger dès 14h30 ce lundi. Les nageurs et les différents clubs pourront reprendre lerus habitudes jusquaux plus gros travaux prévus dans le cadre du plan piscines 2020/2021. Mettet a reçu la confirmation qu'elle recevra 1,8 million pour une rénovation en profondeur, comme de nombreuses autres communes. Mais ne s'engagre pas dans les travaux tant qu'elle ne verra pas concrètement le subside arriver.