Namur

Le plan communal d'aménagement vient d'être adopté: Care-ys peut avancer

A Bouge, le projet du parc d’activité Care-YS, dédié à l’accueil d’entreprises actives dans le secteur de la santé, vient d’atteindre une phase importante de la procédure urbanistique : le plan communal d’aménagement vient d’être adopté par la Ville de Namur.

"Après une enquête publique et l’adoption définitive du Plan Communal d’Aménagement (PCA) par le Conseil communal de Namur, le projet va maintenant être soumis à l’adoption par le Ministre de l’Aménagement du territoire Carlo Di Antonio. L’arrêté est prévu pour l’été 2019", annonce le BEP (bureau économique de la province de Namur).

En parallèle, une seconde procédure est menée par le Département Développement territorial du BEP : la procédure de reconnaissance économique qui permettra au BEP de bénéficier de subsides de la Wallonie en vue des travaux d’infrastructures et l’équipement du parc d’activité. L’arrêté ministériel est également attendu pour l’été 2019.

© BEP

Le projet Care-YS vise la création de 13 hectares de zone d’activité économique mixte, soit une petite trentaine d’entreprises et environ 250 emplois attendus. Il pendra place à l’arrière des habitations de la chaussée de Louvain, entre la rue Hébar et le chemin de Boninne, derrière le parking P+R en cours d’aménagement.

Cette nouvelle zone d’activité économique accueillera des entreprises actives dans le secteur de la santé : Les entreprises du secteur technologique lié à la santé sont en forte croissance. Le domaine de l’e-santé ou santé numérique recouvre les domaines de la santé qui font intervenir les technologies de l’information et de la communication (TIC). "Le secteur large des biotechnologies est également un des plus importants en Wallonie. La croissance de ce dernier, les développements d’applications médicales, les perspectives de l’intelligence artificielle, … plaident pour la mise à disposition de nouveaux espaces d’accueil dédicacés", commente le BEP.

© BEP

La santé nutritionnelle est également au cœur de nombreux enjeux de société. Les entreprises actives dans ce secteur sont en demande d’expertise dans le domaine et se développent, par exemple, en lien avec la technologie des imprimantes 3D alimentaires ou encore vers des produits permettant d’améliorer les conditions d’existence par l’alimentation, s’adaptant et se spécialisant en fonction des besoins de plus en plus spécifiques des consommateurs.

En parallèle, le BEP participe également à positionner Namur, Capitale de la Wallonie sur la thématique de la Silver Economie. Le vieillissement de la population est une filière stratégique car elle touche directement à la transformation de la société mais également à l’évolution des biens et services qui découlent de cette mutation. L’enjeu est donc à la fois sociétal et économique afin de permettre à une population vieillissante de vivre dignement tout en permettant à l’économie marchande de répondre aux besoins de cette population. Ces évolutions impliquent le développement de nouvelles activités économiques : c’est ce qu’on appelle la Silver Economie, ou économie du vieillissement.