"Nous sommes au point 63 de l'ordre du jour. Il y en a 120 dont une dizaine de points complémentaires déposés par les conseillers qui vont prendre une bonne heure et demie. Ce ne sont pas des conditions correctes pour travailler", a déclaré Eliane Tillieux vers 00h20.

L'ordre du jour qui précède les grandes vacances est traditionnellement long. Néanmoins, plusieurs conseillers ont exprimé leur souhait de prévoir des séances moins longues à l'avenir. Celles-ci dépassent régulièrement les 6, 7 ou 8 heures chaque mois.

"Ce problème de longueur du conseil communal, on en parle depuis des mois et on ne fait rien. Je suis venue avec des propositions lors de réunions de chefs de groupe, et personne ne réagit. Il est donc logique qu'on arrive à une impasse comme aujourd'hui", a indiqué Dorothée Klein, cheffe du groupe cdH.

Si certains groupes politiques étaient partagés sur le fait de continuer au finish et si les échevins souhaitaient en grande majorité le faire, un vote individuel a été demandé. La suspension de séance jusqu'à ce mercredi soir à 18h00 a été votée à 21 voix contre 14 et une abstention.

Trois points urgents ont été avancés et adoptés avant la suspension de séance à 00h51.