Grégory Christ, blessé au mollet et auteur d’une saison en demi-teinte, espère retrouver un meilleur niveau.

S’il a toujours une qualité de passe plus que redoutable pour le niveau promotionnaire, Grégory Christ semble tout de même avoir un peu moins d’impact sur le jeu taminois ces derniers temps.

"Je n’ai pas joué ce week-end en raison d’une blessure au mollet (lire par ailleurs), mais il est vrai que je me sens un peu moins bien depuis deux ou trois semaines", confie l’ancien joueur du Sporting de Charleroi. "L’année dernière, j’avais fait une bonne première saison à Tamines. Celle-ci est effectivement en demi-teinte. J’en suis bien conscient."

Du haut de ses 33 ans, le Français espère retrouver un bon niveau au plus vite. "Tout d’abord, je veux bien finir cette saison. Ensuite, je dirais qu’il y a 30 % de chances que je reste à Tamines. Je n’ai pas encore discuté avec les dirigeants, mais il semblerait qu’ils axent leur politique un peu plus sur les jeunes."

De plus, il aimerait rejouer dans un autre championnat que la promotion. "Surtout la série D où le jeu est essentiellement basé sur le physique. En amical contre Châtelet ou lors des matches de Coupe de Belgique contre des équipes néerlandophones, ça jouait plus au ballon et cela me convenait mieux."

Mais c’est surtout physiquement qu’il sait qu’il va devoir travailler pour trouver un nouveau club. "Je suis encore ambitieux et motivé. Je pense effectuer une préparation très poussée, voire d’un niveau pro avec un préparateur spécifique. Je sens que j’en ai besoin."

C’est aussi une condition qui semble imposée par certains clubs intéressés. "J’ai un contact avec une D1 luxembourgeoise dont je préfère taire le nom tant que ce n’est pas fait. Ce serait pour y évoluer comme semi-pro. Mais ils attendent de voir où j’en serai physiquement avant de me proposer quelque chose. Je ne sais pas jusqu’à quel niveau je peux prétendre encore jouer et je sais qu’il sera très compliqué de retrouver la forme que j’avais quand je jouais à Charleroi ou en Allemagne. Mais je vais faire le maximum pour aller le plus haut possible."