Le 22 avril dernier, la première échevine namuroise, Patricia Grandchamps, annonçait qu’elle passait le relais, tout en poursuivant sa vie politique namuroise en tant que conseillère communale.

Une démarche qui répond à la volonté d’Écolo de renouveler régulièrement ses mandataires politiques.

Ce lundi soir, c’est à nouveau les membres de l’assemblée générale de la locale Écolo Namur qui se sont réunis pour élire celui ou celle qui allait succéderait à Patricia Grandchamps..

C’est finalement Christine Halut qui endossera l’écharpe scabinale et qui prendra la main sur les compétences de l’Éducation, de la Participation, de la Petite enfance et du Volontariat, jusqu’à la fin de la mandature 2018-2024

Médecin pédiatre au CHRSM (Centre hospitalier régional Sambre et Meuse), c’est en tant que candidate d’ouverture en 2018 que Christine Halut a démarré son engagement politique pour Écolo.

"Le stress et la pression font partie de mon quotidien; je sais y faire face. Et je sais aussi mener et piloter des projets malgré ma charge de travail importante. Les enjeux scolaires de mes “petits” patients font également partie de mon quotidien. Ma participation à de nombreux organes stratégiques régionaux et fédéraux dans le domaine de l’enfance m’a fait connaître les enjeux de l’Enseignement fondamental." , commente la future échevine.

Protéger la planète dans l’intérêt des générations futures est l’enjeu majeur qui motive Christine Halut. « C’est, tout d’abord, dans un esprit de continuité qu’il me semble important d’assumer cette responsabilité, précise-t-elle. Ensemble, nous poursuivrons tous les projets qui ont été impulsés, notamment sur l’alimentation saine et durable, l’accueil et le bien-être des enfants, l’attention particulière au temps extrascolaire. Nous amplifierons les budgets participatifs et la coconstruction citoyenne: un réel fleuron de l’échevinat vert. »