Des peines de 30 à 36 mois de prison sont aussi réclamées

Deux Hollandais ont été interpellés sur un parking de Jambes, après que des policiers qui les observaient aient assisté à plusieurs transactions. Le premier prévenu portait sur lui 2 téléphones dans lesquels des numéros de trafiquants hollandais bien connus ont été retrouvés. Sur le deuxième, les policiers ont trouvé 10 grammes de cocaïne et 71 grammes d’héroïne conditionnés en billes et boulettes et un cutter.

Pour le parquet, le premier était le dirigeant, alors que le second était celui qui procédait à la vente, essentiellement à Jambes et Salzinnes entre février et mai 2019. Pour la police, le produit de leur vente de stupéfiants s’élève à 39.600 euros. Le parquet a ramené ce chiffre à 20.000 euros. Le substitut Beaudoin a précisé qu’il demandait une peine très dure, "afin de les dissuader de revenir en Belgique". 36 mois de prison, 5000 euros d’amende et la confiscation de 20.000 euros sont réclamés à l’encontre du premier prévenu. 30 mois et une amende de 3000 euros sont demandés pour le deuxième.

Les avocats des deux prévenus ont plaidé une peine assortie d’un sursis pour ce qui excède la détention préventive de 6 mois déjà effectuée par leurs clients.

Jugement le 14 novembre.

JVE