Un habitant de Mettet né en 1974 a écopé, ce mercredi matin, d'une peine de 40 mois de prison avec sursis probatoire pour avoir frappé sa compagne et sa belle-fille, en septembre et octobre dernier. Des faits commis en dépit de deux précédentes condamnations (2 ans et 15 mois, avec sursis probatoire) dont il a fait l'objet pour des faits de violence en 2017 et 2018.

Il était premièrement reproché au prévenu d’avoir lancé une bouteille de bière à son épouse et d’avoir frappé sa belle-fille de 21 ans qui voulait s’interposer. Une scène de violence qui a conduit à la séparation du couple. Un mois plus tard, le prévenu s’est rendu chez son épouse avec qui le divorce n'était pas encore effectif, à Hastière. Il est entré dans son chalet après avoir cassé la porte-fenêtre. Il était armé d’un pistolet d’alarme, avec lequel il lui a porté un coup de crosse. Un homme présent sur place a par ailleurs été menacé.