Le centre de dépistage Covid-19 de Jambes a été totalement saturé vendredi après-midi, indique la Ville de Namur. Une longue file de voitures a encombré la chaussée de Liège et la police a dû intervenir. La saturation est survenue vers 13h00. "Quelque 300 piétons et voitures attendaient un dépistage et d'autres arrivaient encore", a expliqué Ingrid Verhoeven, coordinatrice Planu (plan d'urgence) de la Ville de Namur. "Les médecins ont alors pris la décision de limiter les dépistages du jour à ces personnes. La police est également intervenue pour inviter les nouveaux arrivants à revenir un autre jour."

"Nous avons régulièrement de longues files mais c'est la première fois qu'il a fallu agir de la sorte. Cela s'explique aussi par l'afflux de Liégeois et de Bruxellois qui viennent se faire tester chez nous. Des solutions devront être trouvées la semaine prochaine", a-t-elle ajouté.

Parmi les solutions, la Ville de Namur envisage la mise en place d'un deuxième centre de testing en complément à celui de Jambes, celui de Bouge étant en principe réservé aux habitants d'autres communes. Un autre centre pourrait également ouvrir à Andenne.