Le Dr Van Ingelgem, gynécologue en chef au CHR Sambre et Meuse à Namur répond aux inquiétudes des futures mamans.

Les inquiétudes des futures mamans sont nombreuses. Elles sont d'autant plus présentes en cette période de crise sanitaire. Le Dr Valérie Van Ingelgem, gynécologue en chef au CHR Sambre et Meuse à Namur répond aux questions en se référant aux dernières recommandations du Groupement des Gynécologues-Obstétriciens de Langue Française de Belgique.

Quel effet le coronavirus a-t-il sur la femme enceinte ?

"Suite à une diminution de votre immunité pendant la grossesse, elle a généralement plus de risques d'infection. Ce risque peut augmenter si d'autres conditions médicales sont présentes (diabète, obésité,...). Les femmes enceintes ne sont cependant pas plus sensibles que les autres femmes aux effets d'une infection au coronavirus. La majorité des femmes enceintes ne présenteront donc que des symptômes grippaux légers à modérés. En cas de température, elle peut prendre du paracétamol (maximum 3 x 1g par jour). Ce médicament est sans danger pour la grossesse."

En cas d'infection par un coronavirus, quel est l'effet sur le bébé?

"Il y a encore peu de données à ce sujet mais il n’existe pas de preuve que le Covid-19 passe la barrière placentaire. Il est donc peu probable que le bébé présente une atteinte congénitale ou des malformations liées à une éventuelle infection en cours de grossesse. Il n'y a également aucune preuve à ce jour que ce virus augmente le risque de fausse-couche."

Que faire si la futue maman présente des symptômes d’infection?

"La durée de l'incubation est en moyenne de 5 jours, avec des extrêmes de 2 à 12 jours. L'installation des symptômes se fait progressivement sur plusieurs jours, contrairement à la grippe qui débute brutalement. Les premiers symptômes sont peu spécifiques : maux de tête, douleurs musculaires, fatigue. La fièvre, une toux d’apparition récente, un mal de gorge, un nez qui coule sont les principaux symptômes et surviennent souvent deux ou trois jours après. Comme pour le reste de la population, si la future maman présente ces symptômes, elle reste à la maison et appele son généraliste."

Que faire en cas d’accouchement après un contact avec une personne ayant le coronavirus, ou si la maman est (ou se croit) infectée par le coronavirus?

"En cas de plaintes qui ressemblent à une infection par le coronavirus ou si elle est infectée qui'elle pense accoucher (vous avez des contractions ou perdez du liquide amniotique), il faut la salle d'accouchement dès que possible. Notre service dispose d'un plan d'action à cet effet. Être infectée par le coronavirus ne nécessite pas en soi la réalisation d’une césarienne. Le gynécologue décidera de cela en fonction de l'état de la maman et de celui de l'enfant."

Les mamans peuvent-elles être accompagnées pour l'accouchement durant cette crise du COVID-19 ?

"Oui, par une seule personne, âgée de plus de plus de 18 ans."

Et qu'en est-il des visites à la maternité ?

"Limitées à une seule personne, majeure également."

Est-il conseillé d'allaiter après une infection par le coronavirus?

"Sauf si la maman est gravement malade à la suite d'une infection au coronavirus, l'allaitement est possible et conseillé. Il n'y a actuellement aucune preuve que le coronavirus soit transmis par le lait maternel. Les avantages de l'allaitement au sein l'emportent sur les risques potentiels de transmission du virus au bébé par le lait maternel."

Dans ce cas, les mesures suivantes sont recommandées :

- Lavez-vous bien les mains avant de toucher le bébé, le tire-lait ou les biberons

- Portez un masque buccal pendant l'allaitement

- Suivez les instructions pour un nettoyage correct du tire-lait après chaque utilisation.

- Si vous êtes gravement malade, demandez à une autre personne de donner le biberon à votre place, avec votre lait déjà prélevé."