Namur Laurent Moutoy inaugure son atelier traiteur le 9 novembre derrière la gare.

Il n’a que 25 ans et cela fait quatre ans qu’il a lancé son entreprise de traiteur après être passé par des tables étoilées. Laurent Moutoy travaille certains week-ends avec dix-huit personnes dans son équipe. "J’ai démarré mes activités dans la maison familiale, mais je viens d’emménager dans mes nouveaux locaux derrière la gare de Gembloux (côté Agricovert, NdlR) ", explique celui qui s’est donné une ligne de conduite : le circuit court.

"Même quand on prépare beaucoup de couverts à l’occasion d’un mariage, il est possible de faire appel à des producteurs locaux : il y a des éleveurs de bœufs à Sauvenière, de porcs à la Bruyère, de volailles à Saint-Denis… C’est encore plus vrai en maraîchage pour les pommes de terre, les asperges et les melons en saison… On sait juste que pour certains produits ce ne sera pas possible, comme le petit gibier, qui dépend de la chasse."

Les produits locaux, il les revisite aussi lors de ses cours de cuisine. "J’accueille un maximum de huit personnes et on prépare ensemble quatre à sept recettes autour d’un produit phare. L’idée, c’est d’échanger autour d’un produit, pas de vendre du matériel de cuisine après le cours", explique celui qui doit laisser de côté ses cours en saison de mariages et communions ou encore pendant les fêtes de fin d’année.

Mais qui y revient par goût. "J'aime bien que les clients repartent non seulement en ayant cuisiné, mais en ayant appris une technique". Chez Laurent Moutoy, on apprend ainsi à lever des filets de sole et à ouvrir des Saint-Jacques.  "Le prochain cours sera sur les champignons. Non seulement les personnes repartiront avec un support pour reconnaître les vénéneux, mais on aura l’occasion de cuisiner et de manger ensemble des produits nobles - cèpes de Bordeaux, girolles, morilles - en plusieurs textures : risotto, duxelle ou farce, sauce…" Le tout pour 40 € (légumes) à 65 € (foie gras).

La convivialité, c’est aussi ce qui le guide quand il organise des tables d’hôtes à quatre mains, une fois par mois, en cuisine, en regardant les chefs préparer les différents plats.