A eux trois, Jean-Louis (Sénégal), Ckarol (Venezuela) et Cecilia (Salvador), vont cuisiner 150 menus (plats et desserts) de leurs pays, qui seront distribués gratuitement ce vendredi midi aux personnes défavorisées, bénéficiaires du bar à soupe de la Maison Croix-Rouge de Couvin. La Croix-Rouge de Couvin a vu ses demandes d’aide fortement augmenter depuis mars 2020 et organise à la fois un bar à soupe et une distribution quotidienne de colis alimentaires. Elle aide entre 40 et 50 familles chaque jour.

Cinquante autres menus seront proposés tout aussi généreusement (sur réservation) aux riverains du centre d’accueil, à Oignies (rue Chantecler 27) via un service de « take away » devant le centre, de 17 à 19h00, dans le strict respect des normes sanitaires.

Au menu : poulet Yassa par le « chef » Jean-Louis, qui a travaillé dans divers restaurants de Dakar pendant 20 ans, et deux desserts par Ckarol et Cecilia, des quesadillas Salvatorenas et l’arroz con leche de coco.

C’est la deuxième initiative de ce type par nos centres d’accueil de demandeurs d’asile depuis le début de la crise Covid. La première était à l’initiative du centre d’accueil d’Arlon, qui héberge 500 personnes demandeuses de protection internationale, de 40 nationalités différentes.

« La première édition s’était déroulée le 18 décembre 2020 avec une distribution de 70 plats. Il faut savoir qu’en temps normal, hors Covid, les centres d’accueil de la Croix-Rouge organisent des « Initiatives de Quartier » tout au long de l’année pour favoriser l’intégration du centre dans son environnement et les échanges avec les riverains. Parmi ces initiatives, il y a notamment les repas du monde, qui réunissent parfois plus d’une centaine de riverains. Ceux-ci participent en toute convivialité à un repas accompagné d’un moment d’échange avec les résidents de nos centres. Avec la crise, de tels rassemblements sont impossibles. Nous avons dès lors décidé de reconvertir ces repas en distributions solidaires, en leur donnant une dimension sociale», explique Benoit Bodart, coordinateur des Initiatives de Quartier.

Nouvelle édition, donc, cette fois au départ du centre de Oignies qui accueille 135 personnes de 26 nationalités différentes.