Deux ans de prison ont été requis par défaut, ce mercredi par le parquet de Namur, à l'encontre d'un homme qui se croit visiblement au-dessus des lois. Plusieurs préventions qui ont eu lieu entre juin et octobre 2019 lui sont reprochées.

Le prévenu est en couple avec une dame qui habite le camping des Chenaux à Petigny (Couvin). L'entente avec sa voisine directe n'est pas bonne. « Le 19 juin, il se plaint du bruit que font ses chiens et s'en prend au fils de cette dame », explique le parquet de Namur. Quelques jours plus tard, l'homme brûle des déchets dans une citerne. Le fils vient lui en parler. « Il menace alors de mettre le feu à leur chalet si sa mère contacte encore les pompiers. » Plainte est déposée à la police. Le lendemain, les policiers venus pour l'entendre se font insulter. Un agent reçoit même un coup. Le 29 octobre 2019, la violence monte d'un cran puisque le prévenu porte un coup à la voisine, au niveau de la cuisse.

Le prévenu aime régler ses comptes lui-même. La preuve avec une autre prévention, d'entrave méchante à la circulation cette-fois. En juillet 2019, il installe une chicane à proximité du camping des Chenaux car il estime que des voitures roulent trop vite. Il guette les automobilistes. « Il a sauté sur une voiture qui s'est arrêtée à cette chicane et a frappé sur la vitre. » Le Couvinois n'a pas fait le déplacement au tribunal pour s'expliquer. Il sera jugé par défaut le 17 février.