Le 22 janvier dernier, Robert, un Couvinois qui vit en marge de la société, écopait d'une peine de 40 mois de prison avec sursis probatoire pour des faits de vol. Correctionnel et roulage confondus, il s'agissait de sa...46e condamnation !

Mais l'homme n'en a pas fini avec les ennuis judiciaires. Ce jeudi matin, il a à nouveau comparu pour des faits de vol et de rébellion, commis en 2015 à Couvin. A commencer par le vol d'un sac à main, de 800€, d'une paire de lunettes et d'un portefeuille dans une voiture. Second fait : le vol de deux seaux de tabac dans une station-service. L'homme a pris la fuite lorsque les policiers ont voulu procéder à son contrôle. « La plaque d'immatriculation de son véhicule était volée. Il a dérapé dans l'accotement herbeux et a fait une brusque marche arrière quand les policiers se sont approchés », a précisé le parquet de Namur. Robert est aussi poursuivi pour le vol d'un tracteur. « C'était pour l'offrir à mon neveu », a-t-il expliqué. Enfin, une dernière prévention de tentative de seaux de tabac est reprochée au prévenu.

Depuis sa condamnation en janvier 2020, ce dernier doit respecter des conditions strictes s'il ne veut pas retourner en prison. « Ce qu'il fait », a indiqué son avocat. « Les rapports de l'assistante de justice sont bons et il ne boit plus. » En octobre 2015, Robert a déjà été condamné pour des faits similaires. La défense a demandé l'absorption de peine.

Le parquet de Namur, qui n'a pas tous ses apaisements dans ce dossier, a demandé une peine complémentaire d'un an de prison pour la rébellion armée. « En février 2021, on devrait revoir monsieur pour un dossier d'entrave méchante à la circulation et j'ai par ailleurs reçu deux nouvelles notices pour des faits datant de début 2020. » Affaire à suivre.