Les détenus de l'aile de la prison de Namur où avait été détecté un foyer de coronavirus peuvent sortir de quarantaine à l'exception de deux prisonniers. Pour les autres ailes, une semaine de quarantaine supplémentaire sera nécessaire, indique l'administration pénitentiaire dans un communiqué.

La Protection Civile a par ailleurs désinfecté cette semaine les différentes zones communes de la prison, dont l'aile infectée, les douches, le mess du personnel et la buanderie alors qu'une firme de nettoyage devrait intervenir prochainement pour réaliser un grand nettoyage de la prison, précise encore l'administration. La police est toujours présente en renfort au sein de l'établissement afin d'assurer le maintien de l'ordre, souligne le communiqué. Après la découverte d'un premier cas positif au début de la semaine passée, toute une aile de la prison de Namur avait été placée en confinement et l'ensemble des détenus y séjournant avaient été testés. Les premiers résultats de ces examens s'étaient avérés positifs pour six détenus supplémentaires. La décision avait alors été prise de tester l'ensemble de la prison.