La vague de froid des jours prochains peut être fatale aux deuxièmes portées de l'année

Le Centre CREAVES (Centre de revalidation des espèces animales vivant à l'état sauvage) est un refuge où chaque animal recueilli peut bénéficier de soins adaptés avant sa remise en liberté. Notamment grâce aux bénévoles. mais aussi aux citoyens qui amènent les animaux blessés ou qui contribuent à assumer lerus soins vétérinaires.

CREAVES Namur met en garde les effets de la météo sur la survie des jeunes hérissons. "Une vague de froid traversera notre pays ces prochains jours. Les victimes de ces baisses de températures vont être les hérissons (juvéniles et les bébés). Malheureusement les petits d'une seconde portée sont nés trop tard dans l'année et ne peuvent se débrouiller seuls", explique le refuge qui demande au public d'être vigilant..

"Si vous croisez la route de hérissons en pleine journée, dites-vous que c'est anormal pour ces animaux nocturnes et qu'il y a un problème.N' oubliez pas que grâce à vous, des petites vies pourront être sauvées grâce aux bons gestes".

Que faut-il faire? "Le premier réflexe à avoir est de réchauffer l'animal, grâce à une bouillotte ou, à défaut des petites bouteilles d'eau chaude emballées dans une serviette de bain pour éviter de brûler le petit animal. Puis il faut le conduire au plus vite au centre CREAVES le plus proche." Il ne faut surtout pas essayer de nourrir ou de donner à boire au hérisson ainsi trouvé, insiste le refuge namurois.

© DR