Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé jeudi jusqu'à 5 ans de prison avec sursis à l'encontre de 3 prévenus accusés de former une association de malfaiteurs qui a mis sur pied plusieurs cultures de cannabis à Namur et Floreffe entre 2019 et 2020.

Deux cultures de cannabis, basées à Namur et à Floreffe, accueillaient respectivement 897 et 559 plants. Celles-ci ont été actives pendant un an, entre mai 2019 et mai 2020 et étaient raccordées sur le réseau électrique d'Ores illégalement. Des traces de culture ou de stockage de matériel ont été découvertes dans 2 autres bâtiments.

Selon le parquet de Namur, 5 récoltes auraient vu le jour, pour un actif illicite estimé à 558.000 euros. Elles auraient été vendues dans la région anversoise durant la période infractionnelle. 

Un premier prévenu est condamné à une peine de 4 ans assortie d'un sursis de 5 ans pour ce qui excède la détention préventive et à 30.000 euros de confiscations par équivalent. Un second écope d'une peine de 5 ans assortie d'un sursis de 5 ans pour 2 années de la peine, d'une peine complémentaire de 18 mois pour une agression sur une personne vulnérable commise en prison et de confiscations par équivalent pour un montant de 30.000 euros. Le dernier est condamné à une peine de 4 mois assortie d'un sursis de 4 ans pour ce qui excède la détention préventive et de 6000 euros de confiscations.