Le corps sans vie d’une femme a été découvert tôt mardi matin dans une habitation de la rue Barthélemy Molet à Tamines. Ce sont les voisins qui ont alerté les secours.

D’après le parquet de Namur, la victime est née en 1974 et est vraisemblablement décédée durant la nuit de lundi à mardi. Certains éléments portent à croire que son décès est dû à l’intervention d’un tiers. Des policiers, des experts du laboratoire de la police judiciaire fédérale (PJF) ainsi qu’un magistrat instructeur sont ainsi descendus sur place.

En vertu des constatations médico-légales après autopsie de la victime, le juge d’instruction a placé un homme sous mandat d’arrêt dans la nuit de mercredi à jeudi, indique le parquet de Namur jeudi soir. Il est inculpé d’homicide volontaire et d’infraction à la législation sur les stupéfiants.

La maison où se sont déroulés les faits est connue pour du va-et-vient régulier et la police y est souvent requise pour tapage, a-t-on appris à bonne source. Selon cette même source, la victime ne serait pas inconnue des services de police.