Après avoir entendu et appliqué les recommandations des riverains et du conseil communal, le promoteur immobilier, Naoxis, du groupe Diversis, a effectué des adaptations pour encore davantage favoriser l’harmonie du bâtiment de la Rue des Carmes à Namur qui se tiendra en lieu et place de l’ancienne Banque Fortis : suppression d’un immeuble destiné à de l’HoReCa au profit d’un espace vert et de jeux pour enfants, augmentation de la superficie de l’espace public, ajout d’une fontaine et de multiples végétations, entre autres. Pour rappel, en mai dernier, le promoteur avait organisé une réunion publique avec une petite centaine de riverains portant sur la présentation de l’ouverture des voiries et la création d’un nouvel espace public de plus de 1.300 m2.

Du 6 septembre au 6 octobre, se déroulera l’enquête publique sur le projet de bâtiment lui-même, qui comprend plusieurs appartements et un espace de 70 places dédié aux voitures ainsi qu’un garage à vélos. Le rez-de -chaussée du bâtiment sera composé de 400 m2 de zones commerciales, de 80 m2 de professions libérales et de 700 m2 pour le hall omnisports et les infrastructures sportives, dont un espace fitness. Les étages seront consacrés à 71 appartements d’une, de deux et de trois chambres. « Namur est une ville magnifique et nous nous sommes imposés de développer un projet qui respecte et s’intègre à la beauté des lieux. Par ailleurs, nous pensons que la qualité de notre projet et la mixité des fonctions proposées contribueront à l’élan de dynamisme de la Ville », indique Boris Salvador de Naoxis (Groupe Diversis). Il poursuit : "Le projet de la rue des Carmes est en discussion depuis environ 2 ans. L'objectif est qu’il réponde au mieux aux attentes des Namurois et à la demande de logements. Pour répondre à ces besoins, nous avons effectué de nombreuses modifications au projet initial dans les dernières sont : la suppression d’un immeuble destiné à de l’HoReCa au profit d’un espace vert et de jeux pour enfants, l’augmentation de la superficie de l’espace accessible au public afin de permettre l’installation d’activités diverses sur la place (fête de quartier, marché, etc.), l’ajout d’une fontaine sèche et de végétation pour agrémenter l’espace, l’enrichissement de l’architecture par des détails en façades garantissant plus d’homogénéité avec les typologies namuroises et le caractère art déco du quartier. Nous avons écouté les Namurois et nous avons une fois de plus adapté notre projet suite à des recommandations émises lors du conseil communal, à la rencontre et au dialogue avec des riverains ainsi qu’avec les représentants des commerçants du quartier. C'était une démarche importante que nous tenions à réaliser, tout comme celle qui est d’informer les riverains des différentes phases du chantier et d’adapter le planning des travaux en fonction de certaines périodes commerciales importantes pour les commerçants du quartier”.