Des chercheurs de l'UNamur développent actuellement un revêtement innovant qui prolonge la durée de vie des outils de coupe industriels.

Lorsqu’on coupe à très grande vitesse des pièces industrielles telles que des engrenages, l’absence de fluide de coupe (pour des considérations économiques et écologiques), entraîne une augmentation de la température à l’interface matériaux/fraise mère, qui peut atteindre 800-1000°C. Afin d’augmenter la durée de vie des fraises mères utilisées à plusieurs reprises, la surface de l’outil de coupe est couverte d’un revêtement d’une grande dureté. Ce revêtement très fin doit posséder une forte résistance à la température, à l’abrasion, aux chocs, une faible affinité chimique avec les matériaux à usiner, une optimisation de l’évacuation des copeaux, ...

Le projet TINALTA, obtenu par deux chercheurs de l’UNamur, implique le laboratoire d’Analyses par Réactions Nucléaires (LARN) du Département de physique de l’UNamur (Institut NISM) et la spin-off Innovative Coating Solutions (ICS). Il vise à proposer un couple produit/procédé permettant le recouvrement d’outils d’usinage avec un nitrure trimétallique optimisé et à hautes performances, en particulier à très haute durée de vie. Ce revêtement est en cours de qualification et validation à l’échelle industrielle. Il doit encore faire la preuve de différents indicateurs et passer une étude de fiabilité selon des cadences de production élevée.

Une demande de dépôt de brevet européen vient d’être déposée et les perspectives de valorisation sont nombreuses.