Si aujourd’hui ce projet de médiation animale existe, on le doit à plusieurs patients qui ont fait la demande aux infirmières de revoir leur petit chien de compagnie. "Une fois l’animal arrivé dans le service, nous avons pu voir la joie sur le visage des patients. Le regard pétillant et le sourire jusqu’aux oreilles, tous ont passé un agréable moment oubliant ce pourquoi ils étaient là. Après le retour de l’animal, les patients ont exprimé leur envie de revivre ça", explique Audrey Custinne, infirmière en chef des Soins Palliatifs « L’Acacia ».

Cela fait maintenant presque 2 ans que ces rencontres sont organisées. Durant cette journée, l’animal, toujours accompagné, passe de chambre en chambre pour faire un petit coucou aux patients. Chacun d’entre eux, selon ses envies et toujours avec son accord, partage un moment réconfortant avec le chien.

" Cette démarche permet aux patients de sortir du quotidien et d’oublier la maladie pendant un instant. De plus, la douleur et l’anxiété diminuent car les patients libèrent leur esprit en pensant à autre chose. Il y a quelque temps, nous avions une patiente très solitaire qui ne nous parlait jamais malgré plusieurs tentatives. À l’arrivée de l’ASBL et de leur petit chien, la surprise fut totale ! Elle a commencé à parler pour nous dire que le chien était tout doux ! Après la visite, cette dame était plus ouverte et s’exprimait plus facilement ! » ajoute Audrey Custinne, émue et souriante.

Actuellement, les Soins Palliatifs « L’Acacia » se situent à Fosses-la-ville et déménageront prochainement à Auvelais pour se rapprocher du CHRSM – site Sambre dont ils dépendent. Après ce déménagement, Audrey Custinne et ses collègues aimeraient accueillir définitivement un animal de compagnie dans l’unité afin de procurer un maximum de bonheur aux patients.