Namur

Le service des bâtiments de la Ville de Namur a profité de la période estivale pour effectuer des travaux d’un montant de 33.000 €, dans ses différentes implantations scolaires. 

D’ici quelques jours , de nombreuses petites têtes blondes découvriront donc un nouvel environnement ou du moins un environnement rénové et plus accueillant.

“L’école maternelle de Beez a été entièrement repeinte”, entame l’échevin Tanguy Auspert. “Le bloc sanitaire a aussi été rénové et bénéficie d’une nouvelle toiture. À Salzinnes, rue Juppin, le local chaufferie a été isolé et mis en conformité. Les garde-corps situés devant l’établissement ont été repeints.” 

À l’école de Bouge Moulin à Vent, les sanitaires ont également été rénovés et toutes les classes de maternelle ont été repeintes. “L’école de la Boverie, à Belgrade, a également été repeinte entièrement et un accès extérieur a été aménagé. À La Plante, nous avons installé une porte coulissante afin de créer une classe d’appoint et la toiture du préau a été refaite.” 

On traverse la Meuse, direction l’école de Jambes-Velaine, où 12 allèges en bois ont été remplacées. “De nouveaux sanitaires maternelles ont également été installés.” 

Parmi les autres chantiers scolaires, on notera le placement de nouvelles gouttières à Erpent, de nouvelles portes à Boninne, de nouvelles bouches d’aération à l’école du Parc Astrid mais aussi la rénovation des corniches de l'école de Belgrade ou la remise en peinture de bureaux et de la cage d’escalier à l’école de Heuvy. “Toutes les écoles sont aussi passées par le contrôle de leur système incendie.” 

À l’institut de la Providence, à Champion, une grande nouveauté attend les élèves à la rentrée. C’est même une première en Wallonie de voir une école secondaire remplacer tout son éclairage en tubes néons Led.

Au total, ce sont plus de 1.000 néons classiques et 20 projecteurs (hall omnisports) qui ont été remplacés. “Cela représente un coût de plus de 90.000 €”, confie Olaf Mertens, directeur de l’institut de la Providence. “Mais en réalité, il sera amorti en trois années grâce aux économies d’énergie qui sont chiffrées aux alentours de 25.000 € par an et de remplacement de néons qu’on estime à 5000 €. Et en plus, les néons Led ne font absolument aucun bruit…”