Outre les travaux de remise en peinture et de réparation dans les écoles de Namur, la rentrée signifie aussi l’amélioration des conditions matérielles pour les enfants en enseignants. "Cela passe par une optimisation des infrastructures informatiques de nos établissements scolaires. Un projet sera soumis à l’approbation du conseil communal ce mardi soir", explique l'échevin du Patrimoine Tanguy Auspert. "Dans la continuité de ce qui a été réalisé entre 2018 et 2019 avec l’installation d’écrans interactifs dans nos écoles, remplaçant ainsi le bon vieux tableau vert et les craies, il est proposé au Conseil communal de ce mois de septembre de voter l’amélioration des infrastructures informatiques des établissements scolaires."

De manière plus large, il s’agit de s’inscrire dans un programme de la Fédération Wallonie-Fédération d’aide aux écoles en matière d’équipements informatiques. En quoi consiste le projet soumis à l’assemblée ? Il s’agit, essentiellement, du démontage et de l’installation d’un nouveau réseau (en saillie) de goulottes contenant des prises réseaux/électriques ainsi que réaliser les liaisons entre les racks de distributions avec les différents appareillages. Finis donc les câbles qui dépassent et autres connexions hasardeuses.

En parallèle, le cablâge dit « data » sera remplacé, les paramétrages seront révisés et adaptés. De quoi permettre aux enfants, des écoles visées par le projet, d’évoluer dans un environnement en adéquation avec son époque.

Le coût de ce dossier est estimé à 319.462 euros TVAC. Il est réparti comme suit :

  • L’école de Belgrade, la Boverie : 29.342 euros TVAC (20 jours de travaux) ;

  • L’école de Velaine : 138.825 euros TVAC (40 jours de travaux) ;

  • L’école de La Plante : 79.504 euros TVAC (35 jours de travaux) ;

  • L’école de Naninne : 71.789 euros TVAC (30 jours de travaux).

Les échevins Tanguy Auspert (Patrimoine), Patricia Grandchamps (Enseignement) et Isabelle Bondroit du Service Enseignement, se réjouissent de pouvoir améliorer le travail des enseignants et de tous les bambins qui leur sont confiés.