Une nouvelle fresque monumentale va bientôt voir le jour à Namur. Dès dimanche, le collectif Treepack sera en effet à pied d’œuvre dans le Tunnel d’Omalius pour réaliser la fresque Elephantlantis. Pour rappel, les pachydermes avaient été plébiscités par le public devant la baleine et les plongeurs lors d’un appel aux votes, en mai dernier (2169 votes sur 5779 soit 38% des suffrages).

La ville indique : " La fresque des éléphants plongera les automobilistes dans un univers à la fois aquatique et fantastique. L’œuvre évoque la notion de vitalité: chacun a besoin de se « ressourcer ». La clarté de l’eau au sommet de la fresque dégage une impression de fraîcheur. En revanche, l’eau du fond sera plus sombre, ce qui conférera à l’œuvre un côté plus mystérieux. A quelques pas du parc Louise-Marie et de la Sambre, ce décor empreint de surréalisme apportera de la couleur et une bouffée d’air frais aux «voyageurs» qui relieront Namur et Salzinnes, au départ de la gare."

 Ce chantier n’aura pas de répercussions sur le trafic automobile puisque la circulation ne sera pas interrompue durant la réalisation de l’œuvre, du 3 au 7 octobre

Créé il y a 5 ans à Leuven, Treepack est un collectif spécialisé dans les peintures murales et l’art urbain. En collaboration avec des artistes belges et internationaux, il revitalise des bâtiments anciens et des espaces publics peu attrayants, pour créer un cadre de vie plus agréable et plus coloré. En quelques années, le collectif a produit plus de 300 oeuvres d’art de grande qualité en Belgique (essentiellement dans le nord du pays) mais aussi à l’étranger.

Pour la réalisation de la fresque Elephantlantis, la 2e réalisée dans la région après la fresque La Wallonie entreprend à Charleroi, Treepack a fait appel au duo d’artistes russes Gooze & Bozik, renommés sur la scène street art russe, mais aussi internationale, avec qui ils ont récemment réalisé la plus grande fresque murale d’Europe à Halle.

La fresque des éléphants viendra enrichir un parcours urbain composé d’une vingtaine d’oeuvres Street Art. "Objectifs de la Ville via Namur Confluent Culture ? Rendre l’art accessible au plus grand nombre, égayer la ville et renforcer son attractivité en transformant l’espace public en lieu d’exposition permanent. Pour ce faire, le service Culture a déjà fait appel à une vingtaine d’artistes street art locaux, mais aussi belges et internationaux. La volonté est aussi d’interpeller et de susciter la curiosité du public en variant les styles et les techniques et en alternant les installations éphémères et les oeuvres permanentes qui deviennent un élément du décor."