Ils vont réaliser des vidéos et entamer une collecte d’équipements médicaux de protection

Les élèves de l'Institut de la Providence de Champion qui suivent des cours de chinois vont se mobiliser pour leurs homologues, vu la situation actuelle en Chine liée au Coronavirus.

Depuis 2011, cet établissement scolaire namurois propose des cours de chinois dès la 1ère secondaire. Il a ouvert, en 2014, une option « Chinois 2h » en 5e et 6e année et a signé en 2017 un nouvel accord de partenariat avec trois écoles chinoises de la ville de Rugao (Province du Jiangsu), permettant l’organisation annuelle d’un échange scolaire en Chine pour une vingtaine d’étudiants de Champion. Cette année, 17 étudiants et 3 professeurs devaient partir pour la Chine du 2 au 17 avril 2020 mais au vu de la situation actuelle en Chine, liée au Coronavirus qui a déjà fait plus de 1.700 morts en Chine, la direction de l’Institut de la Providence (en collaboration avec les parents des élèves concernés) a décidé d’annuler ce voyage. « Face à cette situation bien délicate sur place, l’ensemble de nos étudiants concernés par les cours de chinois se sont mobilisés pour envoyer des messages vidéo à leurs homologues des écoles partenaires chinoises », explique-t-on du côté de l'école.

En plus de ces vidéos, les étudiants vont également lancer une campagne de recherche d’équipements médicaux de protection pour les hôpitaux de la ville de Rugao. « Ce sont des masques N95, des masques chirurgicaux, des vêtements de protection médicale, des vêtements d'isolation et autres masques de protection. Ces matériaux de protection médicale jetables doivent avoir un emballage extérieur solide et être en période de validité. »

Ces différentes actions débuteront dès ce mardi.