Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé lundi des peines de travail à l'encontre de quatre prévenus pour des coups et blessures avec préméditation et la destruction d'un véhicule dans le cadre d'une expédition punitive menée à Namur le 29 juillet 2019. Deux d’entre eux écopent d’une peine de 180 heures, un autre de 150 heures et le dernier de 120 heures.

Les auteurs, tout juste majeurs au moment des faits, ont voulu venger une amie qui avait, selon eux, reçu des coups de la part de la victime. La jeune femme a fixé rendez-vous à son ex-compagnon à la gare de Courrière. A l'arrivée de ce dernier, les prévenus, dont certains étaient cagoulés, lui ont donné des coups, ont projeté du gaz vers lui, lui ont fait peur avec une arme d'airsoft et ont dégradé son véhicule. La victime a pu prendre la fuite.