L’UNamur place la problématique du vieillissement parmi ses priorités


Permettre aux applications numériques de s’adapter aux seniors et aux difficultés d’utilisation liées au vieillissement. Voilà l’objectif du projet Silverkit, une nouvelle recherche menée par la faculté d’informatique de l’UNamur. L’ambition est de développer un outil unique, novateur et prometteur pour permettre aux personnes âgées de rester connectées aux outils numériques devenus incontournables dans nos modes de vie.

A travers le projet Silverkit, une équipe de recherche de la Faculté d’informatique de l’UNamur entend apporter une solution en proposant une plateforme qui permettrait aux applications numériques de s’adapter automatiquement à son utilisateur tout au long de sa vie.

Silverkit peut s’appuyer sur l’importante expertise développée par la Faculté d’informatique et l’UNamur dans le domaine de l’accompagnement des personnes plus vulnérables. A travers des recherches interdisciplinaires (lutte contre le cancer, soutien aux aidants-proches, prévention de l’athérosclérose, etc.), l’UNamur place la problématique du vieillissement parmi ses priorités. En 2016, elle lançait ainsi la campagne Bien vieillir destinée à récolter des fonds auprès du grand public en vue de financer des projets de recherche en lien avec la thématique du vieillissement.

Silverkit s’inscrit dans cette campagne et est le premier projet de recherche entièrement financé grâce à la générosité du grand public.

L’équipe de Silverkit se compose des professeurs Vincent Englebert, doyen de la faculté d’informatique, Claire Lobet-Maris, Wim Vanhoof et de Simon Genin, chercheur à la faculté d’informatique.