Namur

La rentrée scolaire aura bien lieu, ce lundi… dans des modules

NAMUR La petite école d’Heuvy à Bomel (50 élèves en classes de maternelle, 75 en primaire), située au début de la chaussée de Louvain souffre de longue date de vétusté (toiture et châssis).

Le bâtiment fait l’objet d’une rénovation profonde depuis quelques mois. Mais voilà, des retards se font sentir et en outre les travaux aux yeux de la ville ne semblent pas exécutés par l’entrepreneur de la manière la plus adéquate. Bref, résultats des courses : de l’eau s’est infiltrée, avec à la clé des fissures et des dégâts aux plafonds.

Humidité et moisissures guettaient les enfants. Au point que trois classes ont dû être évacuées juste avant les vacances de Noël. Les enfants ont ainsi été regroupés dans les locaux restés salubres.

Mais si cette solution de dépannage était possible en fin de trimestre, il n’était pas envisageable de reprendre les cours dans cette configuration. Une solution a donc dû être trouvée en urgence durant les vacances de Noël. Et en pareille circonstance, il n’y en a pas 36. Les échevins Geneviève Lazaron et Tanguy Auspert avec les services de la Ville ont pris le taureau par les cornes.

Des modules préfabriqués ont été placés avant le week-end. Ils sont loués pour une période de trois à six mois. À cela s’est ajouté une autre tuile, le toit du préau a été arraché par la tempête de la semaine dernière. Les ouvriers ont donc dû parer au plus pressé.

Hier après-midi, profitant du dernier jour de congé, une dame travaillant à l’école appréhendait avec soulagement la configuration des lieux…



© La Dernière Heure 2012