Dimanche, une personne rendant visite à un détenu syrien né en 1997 a tenté d'introduire de la drogue à la prison d'Andenne. Juste après la visite, il est apparu que le détenu était porteur de cannabis : 50 grammes de résine de cannabis ont été retrouvés sur lui. Le visiteur, quant à lui, né en 1999, a été privé de liberté. Il a expliqué être venu avec une troisième personne, née en 1988, qui a été interpellée dans sa voiture. La fouille du véhicule a révélé la présence d' un couteau et d'une batte de baseball. 
Le dossier a été mis à l'instruction pour infraction à la législation sur la détention de stupéfiants dans un complexe pénitentiaire : délivrance et détention de cannabis dans le cadre d'une association dont un des trois individus apparaîtrait comme le dirigeant.