Officier en Serbie par le passé, il posait avec des armes.

Une peine de travail (sans taux précis) a été requise ce mardi matin par le parquet de Namur à l'encontre d'un homme habitant la région couvinoise poursuivi pour détention illégale d'armes. L'homme a été trahi par une photo Facebook qu'il n'a pas postée mais sur laquelle il a été identifié. « Il était officier en Serbie et on le voyait avec des armes », a indiqué le parquet de Namur. Une première perquisition a eu lieu chez lui en juin 2016. Un taser a été trouvé dans le vide poche de sa voiture. Lors d'une visite domiciliaire consentie quelques mois plus tard, un pistolet d'alarme et des cartouches ont été retrouvées. Un pistolet d'alarme qui ne respectait pas les critères d'homologation en Belgique. « Mon client ne voyait pas le mal », a plaidé son avocat Me Delvallée qui a demandé la simple déclaration de culpabilité vu l'ancienneté et la relative gravité des faits. Jugement le 16 juin.