Namur Le victime a été poignardée par un de ses amis pendant qu'elle dormait.

Le 17 juin 2016, un habitant de Doische a été à deux doigts de perdre la vie. Cela ne s'est joué qu'à 1cm. Alors qu'il dormait, l'homme a été poignardé en plein cou par un de ses amis avec qui il passait la soirée. Interrogé à l'audience sur ce qui lui a pris ce soir-là, le prévenu, Florian, n'a pas su donner d'explications. "Je me souviens à un moment être descendu pour manger. Puis je me rappelle avoir appuyé sur sa plaie. J'avais consommé du cannabis, de l'alcool et des médicaments ( NdlR : six canettes de 0,50cl de bière et quatre Xanax en plus des quelques joints)." Le président du tribunal lui avait alors rafraîchi la mémoire. "Il vous a accueilli dans sa chambre. Il s'est endormi et le réveil a été assez particulier pour lui. Il avait la sensation que quelque chose coulait et a constaté une plaie au niveau du cou. Sa maman est arrivée et a vu qu'il essayait d'arrêter l’hémorragie comme il pouvait."

Suite à ces faits, la victime a été hospitalisée pendant deux jours et a reçu des soins à domicile pendant une dizaine de jours. "Il n'a pas de séquelle psychologique, mais le préjudice est esthétique", commentait son avocat. Depuis ce jour-là, Florian a mis un suivi thérapeutique en place et a déjà commencé à indemniser son ami. Ce mercredi matin, il a été condamné par le tribunal correctionnel de Dinant à deux ans de prison avec sursis probatoire.