Ce jeudi, un prévenu, sans papiers et né en 1992, devait répondre de deux tentatives de viol et d'un vol avec violence commis à Namur, avenue Reine Astrid, la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2020. 
Il s'est d'abord introduit dans l'habitation d'une dame née en 1951. L'homme s'est déshabillé, a menacé la victime avec un couteau et a tenté de la violer, avant de prendre la fuite avec 20 euros et une carte de banque. Quelques instants plus tard, il est entré dans le kot d'une étudiante avec le même objectif. Egalement menacée avec un couteau, la victime a crié et l'intrus a été mis en fuite par un voisin, qui a permis son interpellation.
Le parquet de Namur requiert 5 ans de prison à l'encontre du prévenu, son avocate plaide une peine assortie d'un sursis. 
Jugement le 15 juillet.