La jeune femme est à mi-chemin du crowdfunding pour la création d'une fromagerie paysane à Beauraing

Projet naissant, la ferme La Campagne est entourée d’un 1 hectare 60 de terre à Beauraing. Valériane, qui a initié une microferme avec quelques poules et 2 vaches, se lance un nouveau défi et lance un appel à participation citoyenne. Aujourd'hui, elle est à mi-chemin du crowdfunding qui lui permettra de développer sa fromagerie paysanne démarrée il y a quelques semaines à peine. C'est non seulement le retour à la terre qui l'intéresse, mais el rapport aux vaches laitières. "Enfant, je passais mes congés à Martilly, un petit village des Ardennes, chez mon oncle Dédé et ma tante Hélène, éleveurs de vaches laitières. Il y 4 ans, j'ai eu une prise de conscience énorme sur mon besoin intérieur", relate Valériane.

© La Campagne

Cela s'est passé lors d'un volontariat au sein de l'ONG Quinoa présentant des alternatives de consommation écologiquement responsables et socialement justes. "Par la rencontre et le travail dans les fermes, j'ai développé une réelle passion pour l'agriculture. Mon enfance, auprès de mon oncle et ses vaches, m'était revenue comme une évidence. Comment avais-je pu oublier ce lien si naturel entre l'animal, l'humain et la nature ? Après une carrière professionnelle dans le secteur tertiaire, j'ai donc décidé de travailler à la ferme. D'abord, comme fromagère à temps plein dans une ferme biologique, où j'ai tout appris! Ensuite, dans un élevage de vaches laitères dans une ferme en biodynamie. J'ai ensuite été formée à la fabrication de fromages fermiers", détaille la jeune femme.

© La Campagne

C'est précisément pour concrétiser sa fromagerie paysanne qu'elle a lancé un appel à financement participatif que la plateforme CILO, lancée par la Bureau économique de la province de Namur. "J'adore travailler avec le vivant. Alors je fabrique des fromages au lait cru de vache. Pour aménager la fromagerie, je récupère l'équipement fromager d'un chevrier qui prend sa pension. Et il est pressé de vendre. Outre mon matériel actuel, le crowdfunding rendra la fromagerie plus professionnelle. Avec une diversité de fromages à s'en lécher les babines!", promet la jeune quadragénaire qui a changé radicalement de vie, passant de secrétaire à Namur à fermière à Beauraing.

© La Campagne

Le projet a mûri pendant 4 ans. "J’ai à cœur de créer un lieu d’échange et de Vie où l’agriculture paysanne, les humains, les animaux et la nature s’unissent. Et participer à l’économie locale en milieu rurale, à Beauraing. La Ferme La Campagne propose une diversité d’activités par la transmission de connaissances personnelles et de compétences techniques et intuitives, dans le domaine agricole, de l'alimentation, du maraîchage, de l'horticulture, de la conscience de la Terre en lien avec le vivant et son environnement associant les animaux de la ferme", explique celle qui veut, à terme, proposer des formations en accompagnements.

© La Campagne

Quel est le matériel nécessaire à la fromagerie pour un total de 8.600€? Aujourd'hui, elle a déjà rassemblé plus de 3.000€. Il lui reste 13 jours pour rassembler 3.600 ou 5.600€, selon que l'on tienne compte du transport et de l'installation ou non.

  • la chambre froide : 1.500,00 €
  • le tank à lait : 750,00 €
  • la cuve de fabrication : 2.500,00 €
  • la table inox : 450,00 €
  • la presse à fromage : 250,00 €
  • l'évier : 500,00 €
  • le lave-vaisselle : 500,00 €
  • la balance : 150,00 €
  • le transport et l'installation: 2.000,00 €

© La Campagne

Outre la fromagerie, le projet de Valériane est plus large avec des gîtes ainsi qu'une épicerie à la ferme. Objectif : faire découvrir les produits du terroir, de la production de la ferme et des exploitations agricoles de la région. "Les produits vendus seront issus d'une agriculture respectueuse de l'environnement ou éthique ou solidaire, notamment de l'agriculture biologique et de la permaculture: pains au levain (d'un artisan boulanger à Hour), miel de mon voisin (apiculteur), produits laitiers (beurre, fromages, yaourt, glace, des producteurs locaux, colis de viande, conserveri et produits en vrac notamment."