Déclaration d'intention pour la réouverture de la ligne Dinant-Givet

Les gouvernements belge et français ont signé ce jeudi deux déclarations d’intention portant sur les projets de réactivation de deux liaisons ferroviaires transfrontalières: Dinant-Givet pour le transport de voyageurs et Mons-Valenciennes pour le transport de marchandises.

Déclaration d'intention pour la réouverture de la ligne Dinant-Givet
©BELGA

Ces deux déclarations ont été signées par Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué français chargé des Transports et Georges Gilkinet, ministre fédéral de la Mobilité.

"La ligne Mons-Valenciennes dispose d’un potentiel intéressant pour le transport de marchandises. La réouverture de la ligne Dinant-Givet pourrait avoir un effet très positif sur la mobilité de transfrontaliers belges et français et sur le déploiement de régions qui en ont bien besoin", a commenté Georges Gilkinet, cité dans un communiqué. "Les études que nos entreprises ferroviaires réaliseront ensemble permettront d’évaluer le potentiel économique et la faisabilité technique du retour du train entre ces régions frontalières."

Pour Jean-Baptiste Djebbari, "faciliter les déplacements pour les transfrontaliers, dynamiser nos territoires et accélérer le report modal, sont des piliers de notre action forte en faveur du transport ferroviaire."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be