J-9 avant les Féeries du Parc de Ciney

Elles se dérouleront sur deux week-ends, du 8 au 12 et du 15 au 19 décembre.

S. M.
Les Féeries du Parc sont notamment réputées pour ses illuminations de Noël.
Les Féeries du Parc sont notamment réputées pour ses illuminations de Noël. ©D.R

J-9 avant la cinquième édition des Féeries du Parc. Ce mardi matin, la Ville de Ciney et l’ASBL Comité des fêtes ont présenté l’édition 2022 de leur marché de Noël qui se déroulera cette année sur deux week-ends (et non sur un, comme lors des années précédentes) du 8 au 12 et du 15 au 19 décembre 2022 dans le parc Saint-Roch. Une présentation sous le signe de la sérénité, loin de celle de 2021 menacée par le Covid (NdlR : un Codeco était d’ailleurs organisé le jour même de la présentation de l’événement).

Pour cette nouvelle édition, 270 exposants sont attendus sur les deux week-ends. Certains d’entre eux ne seront toutefois présents que pour une seule période. Avec le roulement, ce sont près de 400 artisans qui exposeront leurs créations. Les Cinaciens seront toujours reconnaissables grâce au label “made in Ciney” apposé sur leur chalet. “Il y a quelques années, on n’avait plus rien comme marché de Noël. Il y avait quatre chalets sur la place Monseu mais il y avait plus de bagarres que de chalets. On a alors lancé les Féeries du Parc avec 19 exposants en 2017 pour monter à 180 l’an dernier”, rappelle le bourgmestre Frédéric Deville.

Cette année, ils seront donc 270. C’est nonante de plus qu’en 2021. Certains prendront leurs quartiers dans l’allée des Capucins, d’autres s’installeront au sein même de l’église des Capucins. Un espace qui sera géré par la société Pandastic qui organisait auparavant le marché artisanal de Noël à l’Arsenal de Namur (5 000 visiteurs par édition). “Environ 60 % des artisans qui étaient présents à l’Arsenal seront de la partie aux Fééries du Parc. Les autres sont des nouveaux”, explique Maxime Vandeputte, de la société d’événement Pandastic.

Malgré ce nombre impressionnant d’exposants, la philosophie des Féeries du Parc ne change pas. “Nous voulons rester fidèles à notre marque de fabrique. 80 % sont des artisans, les autres sont dédiés au secteur Horeca. Et pour ceux-ci, on a privilégié les clubs, comités et associations de la région. On ne veut pas que notre marché de Noël devienne une beuverie mais bien que les visiteurs viennent ici pour acheter leurs cadeaux et faire vivre l’artisanat”, explique le bourgmestre de Ciney Frédéric Deville.

1 300 bouteilles de Féeriade

Comme l’an dernier, le grand chalet “Dans sa cabane, un grand cerf” a pris place sur le parking du stade Lambert. En plus de la chaleur, assiettes apéritives et boissons de Noël seront servies. Dont la Féeriade, bière brassée par la Brasserie du Condroz spécialement pour les Féeries du Parc. “Nous avons brassé 500 litres, soit l’équivalent de 1 300 bouteilles. Elle ne sera vendue qu’au sein du grand chalet, aussi sous forme de pack cadeau. C’est une bière brune avec des notes de miel, d’épices de Noël, d’écorces d’orange, de biscuit et de caramel”, précise Cédric Rosman, de la Brasserie du Condroz.

La Féeriade a été brassée pour le Marché de Noël.
La Féeriade a été brassée pour le marché de Noël. ©Monmart

Une bonne couverture réseau

Une antenne Proximus sera par ailleurs installée sur le site afin de favoriser la couverture réseau 3G et 4G durant les 10 jours des Fééries. “L’an dernier, on a eu beaucoup de soucis de communication. Quand on arrivait sur le site vers 15 h-16 h, ça allait. Mais après, le réseau était saturé. Il était impossible de téléphoner, d’envoyer des SMS ou de surfer sur Internet. Cela a posé de nombreux soucis, notamment aux commerçants qui ne pouvaient pas utiliser Payconiq.”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be