Les mangeurs de hérissons les tuaient avant de les griller au barbecue, comme des steaks: 1600 euros d’amende

Les animaux avaient été tués d’un coup de bâton sur la nuque, gonflés avec une pompe à air, avant d’être cuits puis dégustés au barbecue, sous forme de steaks.

JVE
 Manger du hérisson, c’est une tradition qui reste assez vivace dans la communauté des gens du voyage.
Manger du hérisson, c’est une tradition qui reste assez vivace dans la communauté des gens du voyage. ©ÉdA – 60412788738 

Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé lundi des amendes de 1600 euros à l’encontre de 4 prévenus pour maltraitance animale. Un dernier prévenu est acquitté des préventions.

Les faits se sont déroulés durant l’été 2020. Les prévenus ont diffusé des photos où on les voyait réaliser un repas à base de sept hérissons. Les animaux avaient été tués d’un coup de bâton sur la nuque, gonflés avec une pompe à air, avant d’être cuits puis dégustés au barbecue, sous forme de steaks. Depuis toujours, le hérisson est le symbole des membres de la communauté des gens du voyage, et le consommer est considéré comme un repas traditionnel au sein de ladite communauté, dont faisaient partie les 4 prévenus condamnés. “Cela fait partie de notre tradition, que cela plaise ou non”, aurait déclaré un des hommes aux enquêteurs.

Les prévenus ont expliqué lors de l’audience du 12 décembre que des amis français, dont ils n’ont pas donné les noms, avaient amené les animaux, déjà morts.

Le substitut Herbay réclamait 2 mois de prison assortis d’un sursis pour chacun des 5 prévenus. “Les traditions sont une richesse, mais dans ce cas, celle-ci entre en contradiction avec la loi de la conservation de la nature et du bien-être animal, le hérisson étant une espèce protégée. Cette tradition est ancrée mais elle devra cesser.

Le conseil des prévenus plaidait une amende ou, à défaut, une peine de travail pour ses clients. Si la mise à mort des animaux était contestée, leur détention et leur consommation étaient reconnues.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...