L’abbaye de Maredsous dispose désormais de sa propre (micro) brasserie

Moortgat prévoit de brasser sur place “des bières très spécifiques en quantités limitées”.

Denée, Belgium
AUGUST 16 2019

- Abbaye de Maredsous, restaurant
- Abdij van Maredsous, restaurant

  ©  Philip Reynaers  / Photo News
Denée, Belgium AUGUST 16 2019 - Abbaye de Maredsous, restaurant - Abdij van Maredsous, restaurant © Philip Reynaers / Photo News ©Photo News

L’abbaye de Maredsous est célèbre pour ses fromages et ses bières. Si certains fromages sont encore affinés non loin de l’abbaye, les bières n’y ont jamais été produites. Jusqu’à aujourd’hui. Le groupe Duvel Moortgat qui brasse à grande échelle la trilogie de Maredsous dans ses installations de Puurs (province d’Anvers), inaugure mercredi une microbrasserie in situ, à Anhée au sud de Namur. La première bière Maredsous a vu le jour en 1947 dans l’idée de permettre aux visiteurs du récent centre d’accueil de se désaltérer. Mais les moines n’ont jamais brassé sur place et ont rapidement sous-traité la production en partenariat avec une brasserie hennuyère aujourd’hui disparue. Duvel a repris le flambeau dans les années '60 et ne semble pas près de lâcher l’affaire. “La construction de la microbrasserie s’inscrit parfaitement dans le cadre du renouvellement de notre partenariat avec l’abbaye pour les 20 prochaines années”, explique le CEO de Duvel, Michel Moortgat, cité dans un communiqué.

La petite brasserie sera opérationnelle quelques jours par semaine, en fonction de la saison. Les classiques seront toujours produits à Puurs. Moortgat prévoit de brasser sur place “des bières très spécifiques en quantités limitées”.

L’abbaye, qui attire chaque année près de 600.000 visiteurs et a célébré l’an dernier ses 150 ans, a également inauguré une brasserie-restaurant au style contemporain dans le centre de visite Saint-Joseph. Outre Moortgat, le groupe français Bel qui détient les fromages Maredsous depuis 1991, a financé le projet.

La communauté monastique de Maredsous n’est pas la seule à disposer d’une brasserie en ses murs. Les cinq communautés trappistes de Belgique (Orval, Rochefort, Chimay, Westmalle et Westvleteren) en ont une depuis des décennies. Les bières de Maredsous ne peuvent cependant pas s’appeler “bières trappistes”, puisque la trentaine de moines encore présents sur place appartiennent à l’ordre bénédictin alors que les trappistes sont cisterciens.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be