Quatre peines d’un an de prison et une cinquième de dix mois ont été requises, mercredi par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Dinant, à l’encontre de cinq Français (quatre hommes et une femme) poursuivis pour un cambriolage commis à Ciney, le 10 janvier 2022.

Tous participaient à une fête en France lorsqu’ils ont décidé de rejoindre Ciney, en voiture. Une fois sur place, les quatre hommes ont demandé à la dame qui les accompagnait de sonner aux portes pour demander de l’eau, prétextant un problème de surchauffe du moteur du véhicule. Celle-ci a compris ce dans quoi elle était embarquée lorsqu’elle a vu que les bouteilles d’eau qu’elle recevait s’accumulaient dans la voiture et n’étaient pas utilisées.

Plusieurs d’entre eux sont finalement entrés par effraction dans la première maison vide de ses occupants. « Une liste impressionnante de matériel multimédia, du parfum, des bijoux et des montres ont été volés », indique le parquet de Namur.

Les cinq individus ont fait l’objet d’un contrôle de police après ce cambriolage, car un des feux arrières de leur véhicule ne fonctionnait pas. Au même moment, la police était avertie qu’un vol avec effraction venait d’être commis et un descriptif donné par des voisins, qui leur avaient donné une bouteille d’eau, a permis de les identifier. Tout le butin a été retrouvé dans le coffre du véhicule. Une arme factice a par ailleurs été retrouvée dans le soutien-gorge de la prévenue.

Tous se trouvent en détention préventive depuis les faits. Jugement le 3 mai.