Un jeune homme de 23 ans a écopé, ce mardi matin, d'une peine de travail de 100h (ou 10 mois de prison en cas d'inexécution), pour s’être fait justice lui-même, le 10 août 2020, en volant son patron. Pourquoi ? Car ce dernier lui devait de l’argent. Le prévenu a agi sur un coup de sang en se rendant, avec un autre individu, sur un chantier sur lequel il travaillait à Hastiere. Tous deux ont volé de l’outillage et du matériel de chantier. "Le propriétaire des machines a mené sa petite enquête et a pu remonter jusqu’à un des deux prévenus en consultant les vidéos des caméras de surveillance d’une écluse", indiquait le parquet de Namur à l'audience.